RAID Epernon 2010

Tout a commencé au stade d'Epernon à 23h30 par une course d'orientation (CO pour les pros) de 1h15 dans Epernon (facultative), histoire d'accompagner les concurrents du 120 km (les malades !!!) qui eux, prenaient le train à 1h00 jusqu'à Chartres avec leurs VTT.  Un petit coucou d'Ingrid et Didier venus nous encourager (merci pour les photos !) puis nous partons pour récupérer les 16 balises dissimulées en grande partie sur le plateau de la Diane (ronces, troncs couchés, orties au programme...heureusement, l'expérience a payé et nous nous y étions préparés vestimentairement parlant) en ayant toujours un oeil sur le chrono. Bref, après avoir récupéré la 15ème, nous nous apercevons qu'il ne nous reste plus que 11min pour revenir du milieu du plateau de la Diane vers le stade ... donc retour à fond (heureusement que de la descente).
Au niveau des marches de l'église, nous croisons la maréchaussée (pourvu qu'ils ne demandent pas nos papiers !!!) qui coursait des jeunes : y avait pas que nous à faire du sport ce soir là :-)
Nous sommes arrivés 1 à 2 min avant l'heure fatidique au stade exténués mais contents !!!

Notre parcours à pied de nuit :

Il ne nous restait plus qu'à aller se coucher quelques heures pour le départ à 7h30 depuis l'Hyper U.
Départ donc sous un temps de plus en pus maussade avec la mauvaise surprise de commencer par une cible Azimut (glurps ! utilisation de la boussole obligatoire, et pas préparés pour ça). Nous avons compté sur la compétence des autres (bref, on les a suivi quoi !) pour trouver cette 1ère balise. Le reste des balises, facile de les repérer sur la carte car étant du coin et coureurs, nous connaissons quasiment tous les chemins.
Nous finissons cette 1ère épreuve sur Gazeran quand l'orage arrive...des consignes nous sont données de nous abriter le temps que ça se passe.
Heureusement, nous trouvons refuge sous le déluge dans le sous-sol d'une gentille dame âgée où sont déjà abritées 2 équipes. On papotte, puis au bout de 20min on décide d'y retourner...mauvaise nouvelle : le RAID est annulé (décision préfectorale).
Coup de massue pour les participants et surtout les organisateurs (1 an de boulot foutu en l'air et surtout dernière édition !). Il faut faire avec, et rentrer sagement en convoi sur Epernon.

Notre parcours VTT du dimanche matin :

Au stade, arrivés vers 10h00, on croise des raideurs du 80 km et 120 km arrêtés dans leur élan, ceux du 35 km qui n'étaient pas encore partis, des bénévoles qui font face jusqu'au bout malgré tout en préparant les tables et bancs pour faire manger les participants (et oui, les plateaux repas sont là, il faut en jeter un minimum).
Triste spectacle mais bon, c'est le jeu. Les applaudissements des concurrents tentent de réconforter cette équipe autour de Fred : encore bravo à eux !
En ce qui nous concerne, on s'estime heureux d'avoir fait la CO de nuit la veille (tant pis pour le canoë sur l'étang du château de Rambouillet).
Ċ
Thierry Campion,
8 juin 2010 à 00:06